En 2000 : une charte en faveur des zones humides sur le bassin de Corse

Zones humides, zones utiles

Une charte pour les zones humides sur les bassins Rhône-Méditerranée et de Corse : un engagement des acteurs à soutenir et à valoriser dans le long terme.

Les zones humides constituent un thème transversal à plusieurs politiques publiques, qu’elles soient sectorielles (infrastructures routières, agriculture, urbanisation, extractions de granulats) ou environnementales (charte des parcs naturels régionaux, SAGE, protection des milieux, etc.).

A partir de 1997 un grand nombre d’actions ont été engagées sous l’initiative de la Commission Technique Zones Humides dont l’un des exemples de référence reste celui des Assises "Zones humides, zones utiles" qui se sont déroulées le 29 Janvier 2002 à Lyon.

L'engagement des acteurs du bassin

Conscient du fait que la démarche politique doit accompagner les réflexions techniques et financières, le Comité de Bassin RMC a pris l'initiative d’adopter, en octobre 2000, une "Charte pour les Zones Humides du Bassin Rhône Méditerranée Corse", approuvée par le Préfet Coordonnateur de Bassin RMC. Cette charte élaborée par la commission technique "zones humides" reprend les priorités de bassin sous une écriture plus politique et met clairement en évidence l'importance et la responsabilité de tous les acteurs (collectivités, aménageurs, gestionnaires de l'espace, financeurs, services de l'Etat, agriculteurs, …) pour réussir le pari des zones humides.

L’adhésion à la charte revêt un aspect concret. Elle propose d’être soit partenaire soit l’initiateur d’une action en faveur des zones humides selon l’un ou plusieurs des 5 principes énoncés dans la charte :

  1. Mieux connaître et inventorier les zones humides et leur espace de fonctionnalité,
  2. Intégrer les zones humides dans les politiques d’aménagement du territoire,
  3. Orienter les financements publics pour inciter et soutenir les actions en faveur des zones humides,
  4. Mettre en place une gestion concertée et durable des zones humides dans leur bassin versant,
  5. Participer activement au réseau des acteurs du bassin impliqués dans la gestion des zones humides.

Elle est finalement un appel aux partenaires pour définir ensemble les actions qui permettront d’enrayer la dégradation des zones humides.
Le Comité de Bassin s’est ainsi engagé à faire évoluer la perception négative des zones humides, à convaincre de leur utilité et à mobiliser les acteurs du bassin à leur conservation. Cet appel a aujourd’hui été entendu par plus de 70 adhérents, qui en font eux-mêmes l’écho.

Les trois objectifs des instances de bassin pour les années à venir sont :

Aujourd’hui, les premières pierres identifiées pour la construction de ce réseau sont :

vers le haut de la page
Dernière modification de la page : 24/11/15